S’associer, oui mais comment ?

associés-EDCPRO

S’associer, oui mais comment ?

Pour développer votre entreprise, vous avez pris la décision de vous associer. Et vous avez déjà choisi la personne morale et/ou physique avec qui vous allez partager la vie de l’entreprise.

Voici quelques « détails » à ne pas omettre !

Pensez à la répartition du capital social

La répartition des parts sociales au démarrage permet de répartir aussi les droits et pouvoirs de chacun dans la société. Ainsi donner la majorité à l’un des associés est une décision importante. De plus les dividendes sont distribués selon cette répartition.

La participation au capital de l’entreprise se fait en contrepartie d’un apport qui se présente soit :

  • en numéraire ; c’est le cas le plus courant, l’associé contribue à la société en apportant un financement.
  • en nature ; il s’agit là d’apporter des biens matériels (machines-outils par exemple) ou immatériels (brevets) qui convient de faire évaluer financièrement par un commissaire aux apports.
  • en industrie ; il s’agit pour un associé de mettre à disposition son travail, ses compétences techniques pour le fonctionnement de l’entreprise.

Choisissez une forme juridique adaptée à vos attentes et besoins

SARL, SAS, SA… les choix sont nombreux, mais la forme juridique de l’entreprise doit faire l’objet d’une mûre réflexion et d’une étude approfondie.

La SARL est la forme la plus répandue pour les sociétés car elle comporte de nombreux avantages et une simplicité de fonctionnement.

La SAS a l’avantage d’être plus souple pour les associés, les statuts peuvent être rédigés avec plus de liberté.

Quel que soit le statut juridique choisi, il est nécessaire d’anticiper les éventuelles évolutions de l’activité et d’échanger entre associés afin que ce statut vous convienne au mieux.

N’oubliez pas le pacte d’associés

Confidentiel, contrairement aux statuts qu’il complète et qui sont publiés aux Greffes du tribunal de commerce, c’est un document qui vise essentiellement à organiser les mouvements des titres, les rapports entre associés et plus généralement le fonctionnement de l’entreprise. Il permet aux différents associés de s’organiser et d’évoluer au sein de l’entreprise. Ce pacte d’associés peut être rédigé avec le soutien d’un avocat qui vous permettra de sécuriser son contenu.

En conclusion, s’associer peut vous permettre de développer votre activité et vous aider à surmonter certaines difficultés. Néanmoins, il est primordial pour la réussite de cette association de respecter certaines règles.

C’est aussi à ce stade que vous pouvez encore vous poser la question « S’associer ou rester seul ? ».

N’hésitez pas à nous solliciter pour vous communiquer les informations qui vont vous permettre de faire vos choix.

Partagez notre information !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email
Print this page
Print